« Chéri, je n’ai plus rien à me mettre … »

C’est une phrase que je prononce très, très rarement . Mais enceinte de 2 mois, la poitrine débordant de mes soutiens-gorge, mes robe d’été à peine sorties et déjà rangées au placard, la primipare que je suis s’est timidement tournée vers les sites de vêtements de grossesse. Avant la grossesse, on s’imagine qu’une fois enceinte,…